Quand et comment bouturer un chèvrefeuille ?

Les plantes grimpantes sont très appréciées pour recouvrir les murs, les treillages, les pergolas ou autre environnement de votre jardin. La plante chèvrefeuille est une plante grimpante facile à cultiver et qui peut se reproduire assez facilement. Son parfum agréable du plant lors de sa période de floraison et sa capacité à supporter de nombreux climats font de cette variété, une des plantes les plus représentées dans les jardins. Découvrons ensemble, comment réaliser le bouturage de la chèvrefeuille.

Comment multiplier le chèvrefeuille ?

La multiplication du chèvrefeuille peut se faire par l’intermédiaire du marcottage ou du bouturage. Généralement le marcottage est une technique utilisée dans le but de multiplier le développement des racines, et en ce sens, le chèvrefeuille se prête très bien à la pratique. Cependant, il est tout à fait possible de réaliser du bouturage comme sur de nombreuses autres plantes afin d’anticiper une possible perte liés à des pucerons et nous allons apporter notre aide pour cela.

A quelle période réaliser le bouturage ?

Il est possible de réaliser le bouturage des chèvrefeuilles soit de fin août à septembre donc avant l’automne ou au printemps.

Quelles sont les étapes pour bouturer le chèvrefeuille ?

Comme nous l’avons vu, il existe deux grandes périodes pour les boutures de cette plante grimpante. Maintenant que vous savez

  1. Prélevez un rameau de l’année

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons de couper sur des rameaux de cette année qui sont saints et avec de belles feuilles. Pour cette opération, prenez un sécateur (ou couteau dans le pire des cas) et opérez délicatement. Nous conseillons de sectionner une tige d’environ 15 à 20 cm de long avec plusieurs feuilles.

  1. Préparez votre pot

Pour réussir correctement votre bouture, l’élément principal est le substrat. Pour cette étape, utilisez un pot en terre cuite de préférence et déposez sur 3 cm environ des billes d’argiles pour drainer le sol. 

Ensuite, par dessus, placez le terreau et du sable. Venez arroser abondamment la zone sur le dessus ainsi que la coupelle pour 

  1. Préparer la bouture

Pour commencer, vous allez enlever les éléments qui se trouvent proche du pied. Ensuite, repérer les deux premières feuilles et couper ces dernières et sectionner juste en dessous. Ensuite, au-dessus des deux prochaines feuilles, couper pour ne garder qu’une bouture de quelques centimètres.

Le but n’est pas de procéder à la plantation avec une tige et beaucoup de feuillage. Par conséquent, pour terminer cette partie, réduisez la feuille en coupant cette dernière au milieu.

  1. Entretien de la bouture

Pour que la bouture prenne rapidement, il est conseillé de mettre son pot en terre cuite sous une véranda ou une mini-serre. Cette dernière va concentrer la chaleur et permettre le développement des racines. Pour que les pousses se passent bien, vaporiser dès que vous pouvez de l’eau sur les feuilles mais pas besoin d’apport d’engrais à ce moment-là.

Au bout de 3 à 4 semaines, vous allez voir apparaître les racines de votre nouvelle bouture.

  1. Mettre votre bouture en terre

Une fois que les racines sont apparues, vous allez placer le pot dans la terre pour que le plant puisse continuer sa croissance. Cette plante apprécie d’être à l’ombre à l’abri des courants d’air frais.